Faire le Tour Du Mont Blanc en automne : tout savoir pour le réussir

par | 13 septembre 2021 | Tour du Mont Blanc : conseils, Tour du Mont Blanc : itinéraires

Lorsque l’on prévoit de faire le Tour Du Mont Blanc, il est bien nécessaire de réfléchir à la meilleure période pour le réaliser. Pour faire ce trek, la meilleure période se situe entre la mi-juin et début octobre. La plupart des marcheurs le font en juillet et en août. Pourtant, faire le Tour du Mont Blanc en automne, c’est possible et c’est même une excellente idée !

Les mois de juillet et d’août sont en effet les plus plébiscités par les randonneurs car les températures y sont plus agréables. C’est aussi à cette période que beaucoup de gens peuvent partir en vacances.

Mais que diriez-vous de ne pas faire comme tout le monde, en repoussant un peu votre départ ? Dans cet article, découvrez les avantages de faire le Tour Du Mont Blanc en automne et nos conseils pour en faire un succès ! 🙂

 

Pourquoi faire le Tour Du Mont Blanc en automne ?

 

Beaucoup d’arguments peuvent être avancés pour vous convaincre de faire le Tour du Mont Blanc aux mois de septembre et d’octobre.

Tout d’abord, qui dit automne dit moins de monde sur les sentiers.

C’est un point important lorsque l’on cherche dans la randonnée la sérénité et l’apaisement de la montagne. Vous pourrez ainsi profiter d’un trek plus calme, plus flâneur, prendre vraiment le temps de vous ressourcer au rythme de la nature.

Qui dit moins de foule sur les sentiers dit également refuges de montagne plus accessibles et moins bondés. L’occasion rêvée de passer des nuits plus sereines et de s’éviter la panique de ne pas pouvoir réserver une nuit !

Faire le Tour Du Mont Blanc en automne est donc un choix idéal pour tous ceux d’entre vous qui recherchent sur leur parcours le silence, la quiétude et la paix des hauts alpages.

Juin représente également une période plutôt calme sur les sentiers du Tour Du Mont Blanc. Cependant, la neige y est encore présente en basse altitude et dans des passages exposés tels que la Fenêtre d’Arpette. Vous pourrez difficilement emprunter certaines portions, à moins d’investir dans un équipement de montagne adapté (crampons, corde, piolet…). Il vous faudra peut-être même envisager de réaliser une partie du trek avec un guide de montagne.

En septembre, la neige a eu le temps de fondre et est donc absente des sentiers du Tour Du Mont Blanc. La pratique de variantes alpines est par conséquent bien plus aisée !

Par exemple, il vous sera bien plus facile d’emprunter la Haute Route du Tour du Mont Blanc, un itinéraire plus sportif et alpin qui vous laissera à coup sur un souvenir du Tour Du Mont Blanc aussi grandiose qu’impérissable.

Il ne serait pas faux de dire qu’en automne les températures sont un peu plus fraîches qu’en juin ou en pleine période estivale. Cependant, elles restent tout de même largement supportables et n’exigent pas de sortir les grosses doudounes, et autres vêtements de randonnée hivernale. Bien qu’elles raccourcissent, les journées sont encore longues, ce qui vous permet de profiter pleinement de votre expérience.

 

Comment faire le Tour Du Mont Blanc en automne ?

 

Randonneurs dans les Alpes

 

Pour faire le Tour du Mont Blanc en septembre et en octobre, plusieurs itinéraires sont possibles. Pour vous aider à faire votre choix, nous répertorions ici trois d’entres eux répondant à différentes contraintes telles que le temps ou la difficulté.

 

Quel itinéraire choisir pour faire le Tour Du Mont Blanc en septembre et octobre ?

 

Le TMB par la voie classique

 

Pour faire le Tour Du Mont Blanc en automne, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

  • La voie classique : entre 9 et 11 jours
  • La voie raccourcie : 7 jours
  • La Haute Route : une variante alpine

La première et la plus complète consiste à faire le Tour Du Mont Blanc dans son intégralité.

D’une durée de 9 à 11 jours de randonnée selon votre itinéraire et votre rythme, vous marcherez sur près de 170 km, et serez confrontés à plus de 10 000 mètres de dénivelé.

Ce parcours de trekking ne fait l’impasse sur aucun col, aucun village, aucun passage d’intérêt. Vous y découvrirez toute la richesse des vallées françaises, italiennes et suisses. C’est la voie idéale pour ceux qui peuvent se permettre de prendre le temps de découvrir en profondeur toutes les merveilles qu’abritent les massifs !

Une autre option est de réaliser le Tour du Mont Blanc en 7 jours. C’est une option souvent choisie par celles et ceux qui ne peuvent pas dégager plus d’une semaine au sein de leurs congés.

Moins difficile, avec un peu plus de 7000 mètres de dénivelé positif, il vous emmènera le long des plus belles étapes du Mont Blanc en un minimum de temps.

Traversant également les trois pays frontaliers, vous pourrez alors profiter de tous les plus beaux endroits et panoramas des massifs français, suisses et italiens, en ne sélectionnant seulement que les meilleures étapes.

Attention : cet itinéraire nécessite d’effectuer des transferts en navette, en bus, ou en véhicule privé, ce qui impose une organisation préalable plus fournie.

 

Le TMB par la Haute Route

 

Enfin, pour les plus aventuriers d’entre vous, il existe une route moins conventionnelle dénommée la Haute Route.

En septembre et en octobre , l’itinéraire de ce Tour Du Mont Blanc en automne est bien dégagé et plus praticable qu’en début de saison.

Variante peu connue du Tour Du Mont Blanc, le parcours passe par les hauteurs. Ce trek dans les Alpes de 7 jours emprunte plusieurs passages peu marqués, voire hors sentiers. Vous réaliserez aussi la traversée de plusieurs glaciers ! Bref, une expérience de montagne inoubliable 🙂

Pour faire ce Tour du Mont Blanc en automne, il est vivement recommandé d’avoir une certaine expérience de la randonnée et de la montagne avant de s’y lancer.

Sinon, nous vous conseillons de réaliser ce Tour Du Mont Blanc avec un accompagnateur.

 

Quel équipement de randonnée emporter pour faire le TMB à la fin de l’été ?

 

sac de randonnée pendant le TMB

 

Le matériel de trekking

Le matériel de trekking à prendre pour faire le Tour Du Mont Blanc en automne n’est pas beaucoup plus important que celui que vous prendriez si vous le faisiez en été. Si vous prévoyez de dormir en refuges sur le TMB, vous n’aurez besoin de prévoir aucun matériel spécifique supplémentaire si ce n’est des vêtements de randonnée adaptés

Attention tout de même à bien préparer votre départ. Il est possible que certains refuges ferment leurs portes dès le mois de septembre. Nous vous conseillons donc de bien penser à vous renseigner sur leurs dates d’ouvertures, et à réserver vos nuitées avant de partir pour plus de sérénité.

Si vous êtes plus du genre baroudeur, vous avez toujours la possibilité de réaliser le Tour Du Mont Blanc en bivouac et ce, même pendant les mois de septembre et octobre. En plus d’emporter votre tente avec vous, vous aurez besoin d’un matériel adapté aux températures que vous allez rencontrer la nuit.

Nous vous recommandons donc d’emporter avec vous l’équipement suivant pour un trek en autonomie sans problème :

  • un duvet suffisamment chaud pour ne pas avoir froid la nuit. Pour un confort optimal, nous vous conseillons au minimum de prendre un sac dont la température de confort tourne autour des 0 degrés.
  • Un matelas de sol suffisamment isolant (avec une R-Value de 3.5 au minimum) pour tenter de limiter au maximum l’humidité et le froid de votre couchage.
  • un drap de soie, qui permet de gagner encore quelques degrés, et vous assurera de passer vos nuits au chaud.

 

Les vêtements de randonnée

 

Même s’il fait généralement encore beau (et même parfois chaud) dans les Alpes en septembre ou octobre, les températures peuvent vite baisser en altitude. Si ce n’est pas un problème pour faire le Tour Du Mont Blanc à l’automne, il est tout de même nécessaire de s’habiller en conséquence.

Pour la saison automnale, nous vous conseillons de prévoir trois couches de vêtements, ce qui vous permettra de vous adapter facilement au climat que vous rencontrerez :

une première couche légère et respirante : un t-shirt en fibres synthétiques de type t-shirt de sport. Léger, il vous permettra d’être à l’aise lors de vos longues sessions de marche.

une deuxième couche plus isolante : pour vous protéger de l’humidité. Une polaire comme celles vendues chez Decathlon qui sont très performantes et à des prix raisonnables.

une troisième couche un peu plus épaisse : elle vous protégera du vent mordant des alpages et de la pluie. La veste imperméable, bien qu’un peu plus encombrante pourra très vite devenir votre meilleure amie en cas de forte intempérie.

Cette complémentarité entre les couches vous assure une grande modularité en fonction du climat et des températures et en vous permettant de retirer ou d’ajouter facilement l’une d’entre elles.

Si malgré tout, vous craignez d’avoir froid, nous vous conseillons d’emporter quelques vêtements de plus :

  • Un t-shirt en laine mérinos : reconnu pour sa légèreté, son pouvoir respirant et ses propriétés antibactériennes (et donc efficace contre les mauvaises odeurs), il constituera un parfait allié en cas de températures fraîches.
  • Des gants : notamment pour le matin et le soir ou en automne.
  • Un bonnet : il vous permettra de protéger les oreilles qui ont tendance elles aussi à souffrir du froid.
  • Une couche isolante supplémentaire : comme un soft-shell ou une micro-polaire par exemple, pour être sûr de contrer l’humidité et le froid
  • Des chaussettes de randonnée chaudes : qui tout comme les gants, et le bonnet serviront à protéger vos pieds, qui ont souvent tendance à souffrir du froid en montagne.
  • Un collant : pour la nuit afin de s’assurer une isolation supplémentaire, et vous permettra d’être sûr de dormir dans le confort d’un milieu chaud.

 

Pour conclure notre article, il faut retenir que peu importe la saison, faire le Tour Du Mont Blanc reste une expérience inoubliable. L’automne présente cependant des avantages non-négligeables pour se lancer dans l’aventure.

Alors, c’est le moment ! Choisissez votre route, faites votre sac à dos, et après avoir soigneusement préparé votre départ, lancez-vous dans cette incroyable aventure, pleine de surprises 🙂

 

 

0 commentaires

D’autres articles qui peuvent vous intéresser