Top 10 des treks dans les Alpes du Nord (partie 1)

par | 19 octobre 2020 | Trekking dans les Alpes

Faire un trek dans les Alpes du Nord, c’est partir à la rencontre de paysages grandioses, de sommets majestueux et de villages à l’atmosphère montagnarde prégnante.

Du massif des Écrins au Chablais, en passant par la Vanoise, le Beaufortain ou le célèbre massif du Mont Blanc, votre terrain de jeu est immensément vaste et diversifié !

Ici, découvrez 10 treks dans les Alpes du Nord pour toutes les envies et pour tous les niveaux ! 🙂

Que vous ayez envie d’itinérance flâneuse ou de sensations alpines, il y a un itinéraire de trek dans les Alpes pour vous. Et parce qu’il serait impossible de classer ces beaux parcours, nous ne les avons bien sûr pas lassés par ordre de préférence 😉

En route !

 

Navigation rapide : 

  1. Le Tour des Aiguilles Rouges
  2. Le Tour du Beaufortain
  3. Le Tour du Cervin
  4. Le Tour des Écrins
  5. Chamonix – Zermatt, la Haute Route

Lire “Le top 10 des treks dans les Alpes du Nord – partie 2”

 

1 – Le Tour des Aiguilles Rouges, le trek dans les Alpes du Nord qui en met plein la vue

 

Trek Alpes du Nord 4 jours - Aiguilles Rouges

Reflets dans les eaux du Lac Blanc

 

Le Tour des Aiguilles Rouges est un trek dans les Alpes du Nord qui se déroule … dans le massif des Aiguilles Rouges (jusque là, pas de surprise).

Ce petit massif proche de celui du Mont-Blanc permet d’admirer de superbes vues sur son illustre voisin et son seigneur culminant à 4810 mètres mais il est bien moins fréquenté !

Classiquement, on réalise le Tour des Aiguilles Rouges en trois ou quatre étapes. Au départ du col des Montets, on navigue au fil des pas entre les différents étages montagnards, de la vallée pastorale aux ambiances alpines des crêtes en passant par des forêts et des étendues d’eau.

Sur l’itinéraire de ce court trek dans les Alpes du Nord, se trouve le lac Blanc : certainement l’un des meilleurs endroits pour photographier le massif du Mont-Blanc. Et tout au long du parcours, le nombre de vues panoramiques dont on peut profiter est incroyable !

Les amoureux de nature ne seront pas en reste puisque le massif des Aiguilles Rouges est le lieu de vie d’une riche flore endémique et de plusieurs animaux emblématiques des Alpes du Nord : marmottes, bouquetins, chamois, rapaces, etc.

Enfin, si vous souhaitez ajouter un défi à ce court trek, vous pouvez en profiter pour réaliser l’ascension du Mont Buet culminant à 3096 mètres et offrant un panorama grandiose.

Cette randonnée d’envergure comporte toutefois quelques passages techniques (névés, blocs de pierre, pentes raides).

  • Durée : 3 à 4 jours
  • Départ :Col des Montets
  • Type de parcours : boucle

 

2 – Le Tour du Beaufortain

 

Faire le Tour du Beaufortain, trek dans les Alpes niveau moyen

La Pierra Menta

 

Le Beaufortain est un massif dont les habitants ont su remarquablement préservé l’identité, les savoir-faire et l’identité. Pour un trek d’une semaine dans les Alpes du Nord mêlant ambiance pastorale et paysages montagnards, c’est un choix parfait !

Généralement, il faut compter entre 6 et 8 jours pour réaliser le Tour du Beaufortain et c’est un trek globalement accessible.

En cheminant sur ses sentiers, les marcheurs évoluent dans de véritables cartes postales. Entre l’omniprésence du Mont-Blanc dans le paysage lointain, des vues saisissantes sur la célèbre Pierra Menta (2714 mètres), de nombreux villages et de vastes alpages, vous ne risquez pas de vous lasser.

Le Beaufortain, situé entre Savoie et Haute-Savoie, offre l’opportunité aux randonneurs qui le sillonnent lors d’un trek de passer de prairies fleuries à des panoramas de crêtes alpines et ciselées.

Au fil de la marche, vous pourrez aussi admirer l’architecture montagnarde très bien préservée du Beaufortain. Chalets, grandes granges, chapelles de montagnes et clochers véhiculent dans les villages une ambiance particulière d’intemporalité.

Dans ce massif des Alpes du Nord, l’activité humaine est encore intense et pas seulement dans les villages puisque le pastoralisme et l’agriculture de montagne sont toujours bien présents ! Vous n’aurez donc pas d’excuse pour ne pas déguster une tranche de Beaufort, le “Prince des Gruyères” 😉

  • Durée : 6 à 8 jours
  • Départ : Queige
  • Type de parcours : boucle

 

3 – Le Tour du Cervin, un trek dans les Alpes du Nord pour découvrir la Suisse

 

Trek Alpes du Nord et Suisse - le Tour du Cervin

Le Cervin, ou Matterhorn

 

Si vous souhaitez faire un trek dans les Alpes du Nord pour découvrir les paysages de nos voisins suisses et italiens, le Tour du Cervin est fait pour vous !

Se déroulant autour … du Cervin (toujours pas de surprise), il s’agit d’un trek dans les Alpes du Nord dont l’itinéraire passe en Suisse et Italie.

Le Tour du Cervin est un trek assez physique puisqu’il compte 220 kilomètres répartis sur une durée comprise entre 6 et 8 jours et que le dénivelé positif quotidien dépasse souvent les 1000 mètres.

C’est aussi un trek qu’il sera préférable d’aborder avec une première expérience de la randonnée sur plusieurs jours et une certaine connaissance de la montagne puisque des traversées de glaciers sont au programme.

Vous pouvez donc songer à l’option de faire le Tour du Cervin avec un guide.

Les amoureux de haute montagne seront donc aux anges ! Vous pourrez quotidiennement contempler des vues époustouflantes sur les “4000” suisses et sur le monumental Cervin, ou “Matterhorn” comme il est localement appelé.

Faire le Tour du Cervin, ce n’est pas seulement tutoyer la haute montagne en traversant des cols alpins.

C’est aussi plonger dans les cultures fortes du Valais suisse et du Val  d’Aoste italien. Des villages de montagne typiques et des estives de cartes postales jalonnent l’itinéraire.

  • Durée : 6 à 8 jours
  • Départ : St. Niklaus
  • Type de parcours : boucle

 

4 – Le Tour des Écrins

 

Lac et glacier d'Arsine - massif des Écrins, Alpes

Le lac et le glacier d’Arsine

 

Le Tour des Écrins, ou GR 54, est un trek à l’extrémité sud des Alpes du Nord (ou à l’extrémité nord des Alpes du Sud, selon à qui vous vous adressez) qui permet de s’immerger pleinement dans ce très beau massif alpin.

Tous les jours, vous marcherez avec en toile de fond de belles vues sur les hauts sommets du massif tutoyant les 4000 mètres d’altitude. Les glaciers sont tantôt lointains, tantôt à portée de doigt comme au lac d’Arsine (2462 mètres) où l’on a l’impression de pouvoir toucher le glacier du même nom.

Le Tour des Écrins, c’est aussi une randonnée de plusieurs jours pleine de paradoxe. Malgré les altitudes élevées (vous serez la plupart du temps au-dessus des 2000 mètres), le pastoralisme et l’agriculture de montagne sont très présents.

Vous traverserez des décors très variés, de la montagne minérale (au col de Vallonpierre, par exemple) à la montagne glaciaire (Glacier Noir, Glacier Blanc, Glacier de la Meije, Glacier d’Arsien) en passant par la montagne pastorale (au plateau d’Emparis) et la montagne habitée (dans les différents villages et stations de l’itinéraire).

Le Tour des Écrins dans sa version intégrale est un trek physique puisqu’il faudra compter entre 11 et 13 jours (voire plus si vous choisissez d’emprunter une ou plusieurs variantes) pour gravir près de 13 000 mètres de dénivelé !

Il est aussi possible de réaliser le Tour des Écrins en moins d’étapes grâce à des transferts en navette et/ou en taxi..

Amoureux de nature sportifs, ce trek dans les Alpes du Nord est pour vous. En effet, la diversité biologique de ce massif est saisissante et ce sont plus de 2500 espèces végétales que le Parc National des Écrins abrite !

En le réalisant en début de saison, vous devrez certainement emprunter des variantes pour éviter les endroits enneigés (ou emporter des crampons dans votre sac de randonnée) mais vous évoluerez dans une nature en vive activité.

Vous pouvez entreprendre ce joli défi physique jusqu’à la mi-septembre. À ce moment de l’année, la neige n’est pas encore tombée, les sentier sont dégagés et la majorité des refuges de montagne sont encore ouverts.

  • Durée : 10 à 15 jours
  • Départ : Bourg d’Oisans
  • Type de parcours : boucle

 

5 – La Haute Route Chamonix – Zermatt, du Mont-Blanc au Cervin

 

Haute Route Chamonix Zermatt

 

La Haute Route Chamonix – Zermatt est plus qu’un trek dans les Alpes. C’est un raid entre deux lieux emblématiques de l’alpinisme, le Mont-Blanc et et le Cervin, qui se déroule dans les montagnes valaisannes et qui constitue le rêve d’un bon nombre d’amoureux de montagne.

Cet itinéraire est clairement différent des autres au sens où il s’agit plus d’alpinisme facile que de randonnée itinérante.

Sur la Haute Route Chamonix – Zermatt, on évolue presque tous les jours sur des glaciers, il y a plusieurs passages techniques et il est nécessaire d’avoir le matériel de montagne adéquat. On parle donc d’une itinérance très sportive !

Si vous n’êtes pas un habitué de l’alpinisme, nous vous conseillons vivement d’entreprendre ce parcours montagnard et technique avec un guide.

Ceci étant dit, la Haute Route est un voyage prenant et inoubliable en haute montagne. Tout au long du parcours, de nombreuses hautes cimes vous accompagnent dont :

  • Le Cervin (4478 m)
  • Le Mont Blanc (4810 m)
  • La Pigne d’Arolla (3787 m)
  • Le Grand Combin (4314 m)
  • La Dent Blanche (4357 m)
  • La Dent d’Hérens (4171 m)

Vous traverserez plusieurs glaciers dans une atmosphère unique dont ceux de Trient, de Cheilon et d’Arolla. En arrivant à Zermatt, la traversée du plateau glaciaire du Mont Miné et de Ferpècle vous gravera à coup sûr des souvenirs grandioses dans l’esprit.

Imaginez : vous évoluez sur le glacier et vous touchez au but. La vue à 360° vous laisse tout le loisir d’admirer un panorama de crêtes ciselées et vertigineuses et, face à vous, le Cervin vous tend les bras.

L’ambiance sur la Haute Route entre Chamonix et Zermatt est résolument sauvage. Les seules habitations que vous croiserez, ce sont les refuges de montagne. Mais quels refuges !

Pendant plusieurs jours, vous dormirez dans des refuges de haute montagne, tels que la cabane des Dix, le refuge des Vignettes ou le refuge Schönbiel où l’atmosphère montagnarde est unique.

Le refuge Bertol, perché sur son rocher à 3311 mètres d’altitude, en est un exemple parfait.

 

Refuge Bertol (3311m) Chamonix Zermatt

Le refuge Bertol (3311 m)

 

Enfin, au bout du septième jour, vous arrivez à Zermatt, petit village au pied du Cervin.

Si vous avez envie de découvrir les Alpes valaisannes, ses vues grandiose et son atmosphère unique, sachez qu’il existe bien plusieurs variantes plus accessibles que la Haute Route.

  • Durée : 7 jours
  • Départ : Chamonix
  • Type de parcours : raid alpin

 


Ici s’achève la première partie de notre Top 10 des treks dans les Alpes du Nord !

Pour découvrir nos 5 autres itinéraires favoris, rendez-vous sur la deuxième partie ! 😀

 

 

0 commentaires

D’autres articles qui peuvent vous intéresser