Bienvenue dans cette seconde partie de notre top 10 des treks dans les Alpes du Nord ! 🙂

Que vous aimiez flâner sur les sentiers ou gravir les sommets, il y a un itinéraire qui vous plaira.

Dans cet article, découvrez 5 des plus beaux treks à faire au moins une fois dans sa vie dans les Alpes du Nord.

C’est parti !

 

Navigation rapide : 

  1. Le Tour du Mont Blanc
  2. Trek du Grand Paradis et son sommet (4061 m)
  3. Le Tour des Glaciers de la Vanoise
  4. La Grande Traversée du Vercors
  5. La Grande Traversée des Alpes, partie Nord

Lire “Le top 10 des treks dans les Alpes du Nord – partie 1”

 

6 – Le Tour du Mont Blanc, le trek mythique des Alpes du Nord – 7 à 11 jours

 

Tour du Mont Blanc, mythique trek des Alpes

 

Le Tour du Mont Blanc est un trek mythique des Alpes. Chaque année, des marcheurs du monde entier arpentent ses sentiers pour en prendre plein la vue.

Sur 10 000 mètres de dénivelé positif, l’itinéraire se déroule sur sur 165 kilomètres en France puis dans le Val d’Aoste en Italie et le Val Ferret en Suisse avant de revenir en France. C’est une donc grande boucle d’envergure !

 

Pour faire le Tour du Mont Blanc, il faudra compter environ 10 jours pour l’itinéraire intégral. Cependant, il est tout à fait possible de le faire en moins de temps, grâce à des transferts.

La popularité du Tour du Mont Blanc s’explique par plusieurs raisons mais les paysages que l’on peut y admirer sont certainement la principale. Tout au long du trek, des vues époustouflantes sur les crêtes et les hauts sommets de Alpes nous accompagnent.

Les lacs Cheserys, la Fenêtre d’Arpette, le Lac Combal, les sentiers en balcons avec vues plongeantes, les passages au pied des glaciers… Faire la liste des endroits qui méritent le détour est vain car chaque jour sur le Tour du Mont Blanc réserve son lot de plaisir et d’enchantement !

 

Lacs Cheserys

Lacs Cheserys

 

Mais le TMB n’est pas juste une très belle carte postale. C’est aussi la découverte de la vie intense qui anime les différentes vallées autour du Mont Blanc.

De Chamonix à Trient, en passant par les alpages, les vignobles suisses, les bergeries, les fromageries, les refuges et les nombreux petits villages alpins, chaque vallée porte son histoire, sa culture et ses savoir-faire. Au randonneur qui les traverse s’offre tout le loisir d’en goûter une partie.

 

Le Tour du Mont Blanc doit aussi certainement une partie de son succès à une autre de ses caractéristiques : offrir un beau défi physique sans passage technique.

Car, en effet, même s’il n’y a pas besoin de crampons ou d’escalader sur l’itinéraire et qu’il est accessible à toute personne en bonne forme physique, on parle tout de même d’engloutir 10 000 mètres de dénivelé en 10 jours. Le sentiment d’accomplissement est grand chez tous les trekkeurs qui l’achèvent !

Par ailleurs, le TMB peut se faire de bien des façons grâce aux différentes variantes de l’itinéraire principal, la densité du réseau de bus, navettes et taxis et au grand nombre de refuges et de gîtes. Vous pouvez par exemple choisir de faire le TMB :

  • En 10 ou 11 jours, pour la boucle intégrale.
  • En 7 jours, grâce à des transferts entre villages.
  • Dans le sens inverse, pour ne pas suivre les groupes.
  • Par la Haute Route, pour tutoyer les sommets glaciers.
  • seulement dans sa partie Nord ou Sud … pour le boucler l’année suivante !

En résumé, faire le Tour du Mont Blanc est une expérience qui peut ravir beaucoup d’amoureux de montagne et c’est certainement cela qui en fait un des treks les plus populaires en Europe.

 

>> Pour en savoir plus, découvrez tous nos itinéraires accompagnés ou en liberté sur le Tour du Mont Blanc.

 

7 – Le Tour du Grand Paradis et son sommet – 7 jours

 

Trek Grand Paradis, Italie - Pont de Valsavarenche, trek du Grand Paradis et son ascension (4061m)

Pont de Valsavarenche. Photo : Jérôme Bon

 

Le trek et l’ascension du Grand Paradis est un itinéraire de randonnée de 6 à 8 jours qui se déroule en Italie et qui fait le tour du parc National du Grand Paradis, situé en Val d’Aoste. Il finit en apothéose par l’ascension du sommet du Grand Paradis, culminant à 4061 mètres.

Selon nous, c’est l’une des plus belles manières de découvrir l’alpinisme et de s’initier à cette pratique.

En étant accompagné(e) par un guide de haute montagne, c’est aussi l’une des plus sûres et l’une des plus accessibles. En effet, l’ascension du Grand Paradis est une course d’alpinisme relativement courte et plus accessible que la majorité des “4000” des Alpes.

 

Faire ce trek en Val d’Aoste vous offrira l’opportunité de découvrir les ambiances et les décors variés du massif glaciaire du Grand Paradis. Aux forêts de mélèzes et aux alpages succèdent des lacs et des paysages minéraux que l’on atteint généralement en passant des cols alpins tels que :

  • le Col Bassac Déré (3082 mètres)
  • Le célèbre Col Fenêtre, permettant de franchir une crête ciselée
  • Le Col d’Entrelor et sa vue épatante sur la face Nord du Grand Paradis !

Le soir, vous pourrez dormir dans les refuges italiens connus pour leur accueil et leur ambiance chaleureuse et festive. La cuisine y est toujours délicieuse. Vous garderez à coup sûr un souvenir particulier de votre dernière nuit en refuge avant l’ascension du sommet du Grand Paradis au refuge Chabod !

 

Ascension du Grand Paradis par la Voie Normale

Ascension du Grand Paradis par la Voie Normale. Photo : Jérôme Bon

 

Faire l’ascension du sommet du Grand Paradis est assez rapide et sans réelle difficulté si vous êtes rôdé(e) aux techniques d’alpinisme ou accompagné(e) par un guide de montagne.

Du refuge, on remonte d’abord un glacier (crampons obligatoire) avant d’atteindre la crête finale. Cette dernière présente une pente soutenue et est assez aérienne mais n’est pas très longue. Ce sont essentiellement les tout derniers mètres de l’arête qui sont les plus techniques et qui exigent de poser les mains, sans parler d’escalade.

En haut, à plus de 4000 mètres d’altitude, la vue époustouflante sur les hauts sommets des Alpes et le parcours accompli pour y parvenir laisse place à une vive émotion : celle d’avoir atteint le sommet ! 😀

 

8 – Le Tour des Glaciers de la Vanoise – 4 à 7 jours

 

Grand Tour des Glaciers de la Vanoise, de 4 à 7 jours

 

Le Tour des Glaciers de la Vanoise est un trek de renom dans les Alpes du Nord. Ce très beau tracé de randonnée itinérante se déroule autour des glaciers de la Vanoise. Selon l’itinéraire pour lequel vous optez, il vous faudra entre 4 et 8 jours pour le réaliser.

Ce Grand Tour de la Vanoise est un trek sportif dans des paysages sauvages dont les paysages varient entre des crêtes imprenables, des glaciers que l’on longe parfois, des hauts sommets mais aussi de vastes prairies d’altitude et quelques forêts de pins.

Une des caractéristiques de ce trek dans les Alpes est l’omniprésence de l’eau. En neige, en glace, en lac, en rivière ou en cascade, elle suit le randonneur tout au long de son aventure.

 

Les amoureux de vie sauvage aimeront ce trek du fait de l’impressionnante biodiversité du Parc National de la Vanoise.

Du côté des animaux sauvages, vous pourrez facilement observer des bouquetins dont le massif est un lieu d’habitation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas farouches !

Mais vous pourrez également apercevoir des marmottes, des lagopèdes ou des chamois le long des sentiers et des gypaètes ou des aigles si vous levez les yeux.

Concernant la végétation, la Vanoise est un paradis des botanistes. Dans le Parc National de la Vanoise, ce sont plus de 1700 espèces de plantes qui poussent, soit un tiers des espèces répertoriées en France !

 

Un bouquetin sur le Grand Tour de la Vanoise, trek dans les Alpes de 7 jours

Un jeune bouquetin

 

Enfin, le Tour des Glaciers de la Vanoise est aussi un trek pour s’en mettre plein les yeux !

Que ce soit en marchant, sur de beaux sentiers en balcon, ou en arrivant à certains endroits, les vues panoramiques impressionnantes sont une des marques de ce trek dans les Alpes. Par exemple :

  • La vue imprenable sur les glaciers de la Grande Casse depuis le Col de la Vanoise
  • Le panorama grandiose à 360° à la Pointe de l’Observatoire (3015 m) sur le Mont Blanc, les glaciers, le massif des Ecrins et la Meije, entre autres.
  • Le col de Chavière qui découvre au randonneur qui l’atteint une vue saisissante sur les sommets de la Maurienne et de la Tarentaise

Et vous pourrez aussi profiter de quelques curiosités telles que le Lac  des Vaches que l’on franchit par un chemin de pierres plates qui traverse le lac en intégralité !

 

Lac des Vaches, parc national de la Vanoise

Le lac des Vaches. Photo : Ibex73

 

Avant de partir, sachez toutefois que les conditions climatiques sont rudes dans la Vanoise, terre des alpinistes. La neige peut donc persister tard.

Alors même s’il est possible de réaliser ce trek dès la mi-juin, renseignez-vous bien auprès du PGHM et/ou du Parc National sur l’état des sentiers. En début de saison, il vous faudra peut-être adapter votre itinéraire ou emporter des crampons dans votre sac de randonnée.

 

>> Découvrez ici l’itinéraire détaillé du Grand Tour des Glaciers de la Vanoise en 7 jours

 

9 – La Grande Traversée du Vercors par le GR 91 – 3 ou 7 jours

 

Grande Traversée du Vercors par le GR 91

 

Situé dans le sud-ouest des Alpes du Nord, à cheval sur les départements de l’Isère et de la Drôme, le massif du Vercors est une destination de choix pour réaliser un trek placé sous le signe de l’itinérance douce.

Le Vercors se distingue du reste des Alpes du Nord par ses impressionnantes falaises et ses parois rocheuses brutes qui peuvent atteindre jusqu’à 400 mètres de hauteur. Pour décrire le massif, on parle ainsi parfois de “la Forteresse” du Vercors.

Mais le Vercors, c’est aussi ses estives, ses cabanes de bergers et ses forêts de pins… et bien sûr ses hauts plateaux calcaires parsemées de fleurs de montagne.

Dans ce massif, l’ambiance est marquée par l’authenticité, l’intemporalité.

Le Vercors, c’est un territoire d’une beauté simple et sauvage.

La place du Vercors dans les Alpes et son altitude moyenne qui reste modeste (le point culminant du massif, le Grand Veymont, se trouve à 2341 mètres) en font un massif à l’atmosphère douce.

C’est tout logiquement que l’agriculture de montagne y est depuis longtemps très vivante. Dans le Vercors, on compte plus de 15 000 moutons !

 

Moutons du Vercors

 

Les itinéraires de trekking et de randonnée sont nombreux dans ce massif. Ici, nous aimerions vous faire découvrir la Grande Traversée du Vercors par le GR91.

Ce trek de 80 à 100 kilomètres, selon les variantes, commence par de beaux sentiers en balcons pour rejoindre les Hauts Plateaux du Vercors et basculer dans des décors aux accents méditerranéens. Il faudra compter entre 5 et 8 jours pour le réaliser en intégralité.

Son départ classique se fait à Saint-Nizier-du-Moucherotte mais il est possible de partir d’autres villages. Le trek se décompose en deux parties principales.

La première, de Saint-Nizier à Corrençon-en-Vercors, peut se faire en dormant en gîte, chalet, auberge ou refuge de montagne.

La seconde, de Corrençon à Chêtillon-en-Diois nécessitera de bivouaquer ou de dormir dans les cabanes non-gardées. Sur ce trek, le dépaysement est garanti jusqu’au bout de la nuit !

Par ailleurs, le profil des étapes, les pentes douches, l’altitude et l’absence de grande difficulté font de la Grande Traversée du Vercors un trek accessible à de nombreux randonneurs.

Ceux qui recherchent l’effort sportif pourront allonger les étapes et ceux qui veulent flâner auront tout le loisir de prendre leur temps.

En hiver, il est même possible de réaliser ce trek en raquettes.

 

La Grande Traversée du Vercors est un itinéraire marqué par le contraste entre le nord et le sud.

De l’ambiance sauvage et des grandes murailles rocheuses des Préalpes, on arrive aux frontières de la Provence dans le massif des Baronnies et son atmosphère estivale quasi-permanente.

 

Mont Aiguille. Photo : John Maldoror

L’architectural Mont Aiguille (2087 mètres)

 

Durant votre trek, vous traverserez les superbes Plateaux du Vercors.

Là, Vous aimerez à coup sûr la proximité forte avec la nature, remarquablement préservée au cœur de la réserve naturelle.

Les actions de préservations de la biodiversité, associées à la grande variété de la végétation permise par le croisement de plusieurs influences climatiques et l’absence d’habitations permanentes font de ce territoire de 17000 kilomètres carré une terre vierge et un paradis de la randonnée !

  • la variété de la végétation créée par le croisement de plusieurs influences climatiques
  • l’absence d’habitations permanentes dans ce territoire de près de 17 000 kilomètres carré !

 

>> Pour plus de détails, vous pouvez lire le compte-rendu du trek par François du site Randonner Malin.

 

10 – Grande Traversée des Alpes : partie Nord, de Chamonix à Pralognan la Vanoise – 8 à 10 jours

 

Grande Traversée des Alpes, partie nord

 

La meilleure façon de découvrir les Alpes du Nord… c’est de les traverser de part en part !

La première partie de la mythique Grande Traversée des Alpes, ou GTA, est un itinéraire idéal pour cela. Pour la faire dans son intégralité, du Lac Léman à Menton, il faudra compter entre 30 et 45 jours.

Mais pour réaliser sa partie nord, une durée comprise entre 8 et 10 jours suffit.

Nous vous présentons ici une variante de ce trek alpin à l’ambiance montagnarde qui sillonne entre les plus hauts sommets des Alpes par des sentiers à l’écart des sentiers battus.

Du majestueux massif du Mont-Blanc jusqu’à celui de la Vanoise en passant par ceux des Fiz et des Aiguilles Rouges, il est impossible de compter tous les “4000” que vous pourrez admirer sur cet itinéraire résolument panoramique !

 

Paysage des Alpes du Nord

En Pays du Mont Blanc

 

Le départ de cette grande randonnée s’effectue au Buet, petit hameau à proximité de Chamonix. On plonge ensuite dans le massif des Aiguilles Rouges et ses formidables vues panoramiques sur le Mont Blanc et les massifs voisins.

Par le col de Salenton (2525m), on entre ensuite dans le sauvage Haut-Giffre et la réserve naturelle de Passy.

Puis, en passant par les Contamines, on rejoint ensuite le Beaufortain et ses estives dans une ambiance plus pastorale, permettant notamment de profiter de très belles vues sur la Pierra Menta.

Ensuite, c’est la Vanoise que l’on traverse dans des décors de haute montagne, comme ceux du refuge du Grand Bec ou ceux du refuge du col de la Vanoise !

Enfin, on redescend vers Pralognan-la-Vanoise pour déguster une bière de récupération et retrouver son foyer… ou continuer l’aventure 😉

>> Pour plus d’informations, découvrez ici en détails cette première étape de la Grande Traversée des Alpes.


Nous espérons que ce top 10 des treks dans les Alpes du Nord vous aura permis de faire voyager votre esprit dans nos belles montagnes et de préparer votre prochain voyage à pied ! 🙂

Si vous avez une question, contactez-nous.

Nos guides de trekking seront ravis de vous répondre et d’échanger avec vous.

À bientôt !