Comment choisir une veste de randonnée imperméable ?

par | 10 décembre 2020 | Matériel de trek et de randonnée

Qui dit randonnées en pleine nature, dit inévitables intempéries. Si vous êtes randonneur, ces mots éveillent certainement en vous des souvenirs de randonnées plus ou moins agréables, allant de la petite averse estivale à la vraie tempête bien arrosée. C’est dans ces conditions, parfois difficiles, que vous prenez conscience de l’importance d’un bon équipement et notamment, de l’intérêt de choisir une veste de randonnée imperméable de qualité.

Car c’est avant tout elle qui vous protège de la neige, du vent et de la pluie !

Composée d’un système de superposition de couches de vêtements, c’est la dernière de celles-ci qui la différencie d’une veste classique et qui vous protège de l’extérieur :

  • La 1ère couche est composée d’un t-shirt respirant et évacuant la transpiration.
  • La 2ème couche, elle, est isolante, comme une polaire, un softshell ou une doudoune légère, par exemple.
  • La fameuse 3ème et dernière couche est la veste imperméable elle-même. Elle vous permet de rester au sec et de ne pas avoir froid à cause du vent.

Ainsi, bien choisir une veste de randonnée est essentiel avant de partir à l’assaut de votre prochain itinéraire de randonnée ou de trekking : si elle n’est pas assez imperméable vous risquez de rentrer trempé. Au contraire, si elle est trop isolante, vous risquez d’avoir beaucoup trop chaud.

Pourtant cela n’est pas simple de savoir laquelle choisir quand vous vous retrouvez au milieu de rayons remplis d’articles, à des prix allant du simple au triple, et vantant des innovations techniques toujours plus alléchantes.

Voici donc 5 critères à prendre en compte pour choisir une veste de randonnée imperméable ! 🙂

 

1- Choisir une veste de randonnée : la respirabilité

 

On ne vous l’apprend pas, lorsque vous faites un effort physique la chaleur évacuée par votre corps augmente et vous produisez de la transpiration. C’est un fait.

C’est pourquoi il est primordial de prendre ce facteur en compte au moment de faire le choix d’une veste de randonnée :

  • Par temps chaud, lors d’une randonnée ou d’un trek en été par exemple, il est recommandé de vous munir d’une veste très respirante. Avec une doublure légère et de larges zips d’aération sous le bras, elle vous permettra d’évacuer facilement la chaleur.
  • Par temps froid, le plus approprié est de multiplier les couches de vêtements afin de les adapter au besoin (sous-pull, t-shirts manches longues, etc.). Pour ce qui est du choix de la veste de randonnée, optez donc pour une 3-en-1 qui vous permet de moduler facilement votre apport thermique.

La respirabilité d’une veste de randonnée est exprimée en RET (Resistance Evaporative Thermique) : plus cet indicateur est élevé, moins le vêtement est respirant.

Sachez que la plupart des vestes coupe vent et waterproof ont un RET compris entre 6 et 12.

En dessous, la veste de randonnée évacue très facilement l’humidité, mais sera très certainement moins imperméable.

À partir de 12, elle devient de moins en moins respirante, mais de plus en plus imperméable. On considère une veste comme étanche à partir de 20.

 

2- Le nombre de couches utilisée dans la fabrication de la veste de randonnée

 

Dans votre choix d’une veste de randonnée imperméable, vous rencontrerez notamment des vestes imperméables à 2 couches et d’autres à 3 couches. Alors comment savoir laquelle est faite pour vous ?

C’est simple, une veste de randonnée 2 couches est composée d’un tissu extérieur et d’une couche imper-respirante soudées, ainsi que d’une doublure flottante.

Elle sera robuste et isolante, grâce à l’enveloppe d’air qui se faufile entre ses couches, mais elle sera plutôt lourde.

Une veste de randonnée 3 couches est composée, quant à elle, d’une doublure interne soudée aux deux premières couches.

Celle-ci sera moins protectrice contre le froid et le vent, mais sera bien plus légère et compacte, donc plus facile à ranger dans le sac de randonnée.

 

3- Choisir une veste de randonnée avec une membrane imper-respirante adaptée

 

Une membrane est une couche souple et très fine insérée entre 2 tissus, rendant ainsi un vêtement imperméable. La membrane avec laquelle est fabriquée votre veste de randonnée définit à la fois sa résistance à l’eau et sa respirabilité.

La plus connue des membranes, et celle qui reste la référence, est le Gore-Tex®. Celle-ci est une membrane imper-respirante, empêchant l’eau de rentrer et permettant d’évacuer l’air et la transpiration efficacement.

L’imperméabilité est mesurée en mm de colonne d’eau (se référant aux tests en usine fait sous une douche plus ou moins forte, pendant un temps donné) ou en Schmerbers. Plus il est élevé, plus la veste est imperméable.

Cependant, ne vous méprenez pas : aucune veste de randonnée n’est étanche à 100%.

Elles laisseront toutes passer l’eau, tôt ou tard, selon qu’elles soient mouillées ou exposées depuis plus ou moins longtemps.

Pour vous aider à choisir une veste de randonnée adaptée à votre pratique, voici quelques indicateurs :

  • 5000 mm : une protection contre la pluie pendant 1 à 2 heures
  • 10000 mm : une bonne protection contre un gros orage en montagne pendant 2 heures
  • 20000 mm : une excellente protection contre la pluie très forte pendant plus de 3 heures

 

Vestes de randonnée 2 ou 3 couches

 

4- La solidité de la veste

 

En fonction de la durée de votre effort (de quelques heures à plusieurs jours) et du poids du sac que vous portez (du petit sac de trail au gros sac de trek), votre veste de randonnée doit être d’une solidité suffisante pour supporter les frottements et les sollicitations qu’elle va endurer.

Si vous mettez la priorité sur sa légèreté, alors vous pouvez choisir une veste de randonnée compacte qui ne pèse presque rien. Par exemple, pour un trail de 2 ou 3 heures, un coupe-vent léger et imperméable (relativement fragile donc) est suffisant.

Si vous ambitionnez au contraire un trek en itinérance pour lequel vous ne pouvez pas connaître la météo pour toute la durée, orientez-vous vers une veste de randonnée aux matières plus robustes et renforcée aux endroits exposés aux frottements réguliers : les épaules, le dos, les côtes. De ce fait, celle-ci sera également plus imperméable.

 

5- Les finitions

 

“ Le diable est dans les détails ”, avons-nous coutume de dire. C’est pourquoi nous vous conseillons de ne pas négliger le niveau de finition de la veste de randonnée que vous allez choisir.

  • La capuche : elle sera d’autant plus pratique si elle est dotée d’élastiques latéraux et arrières ou d’un cordon qui permettent de la régler pour l’adapter à la tête et la maintenant en place. Un rabat offrant une meilleure protection du visage ne sera pas non plus superflus en cas d’intempéries.
  • Les poches : favorisez les fermetures éclair soudée et pas cousues pour une plus grande résistance et une meilleure imperméabilité. Les coutures peuvent se défaire avec le temps. Prêtez également attention à ce qu’elles soient assez hautes pour être accessibles, même quand vous portez la ceinture de votre sac à dos ou un baudrier d’alpinisme. Vous garderez une meilleure liberté de mouvement pour attraper quelque chose dans vos poches.
  • La fermeture éclair : faites attention à ce qu’elle monte jusqu’à votre menton, afin de vous protéger correctement. Comme pour les poches, favorisez une fermeture éclair soudée pour une bonne imperméabilité et une bonne résistance.
  • La coupe : Selon qu’il s’agisse d’une veste homme ou d’une veste femme, veillez à ce que la coupe vous aille bien et n’entrave pas vos mouvements. L’idéal est de l’essayer avec un sac de randonnée.

 


 

Vous voilà maintenant armé de toutes les informations nécessaires pour vous permettre de bien choisir votre équipement et surtout de bien choisir une veste de randonnée imperméable !

Pour la couleur, cela ne regarde que vous…

Bonne randonnée ! 🙂

 

 

0 commentaires

D’autres articles qui peuvent vous intéresser