Comment choisir un sac de trekking ?

par | 23 juin 2021 | Matériel de trek et de randonnée

Le choix d’un sac de trekking ne peut pas être fait à la va-vite car quand on part en randonnée pour plusieurs jours, c’est lui qui vous permettra de transporter votre équipement et vos vêtements de randonnée !

Pour bine choisir un sac de randonnée itinérante, il est d’abord indispensable d’identifier vos besoins en fonction du trek que vous allez faire. Ce choix ne peut être que personnel car il dépend de la façon dont vous souhaitez voyager (en autonomie ou en refuges), le matériel que vous désirez avoir avec vous et le poids que vous êtes prêt(e) à porter.

Dans cet article, découvrez les principaux critères à prendre en compte pour choisir le sac de trekking idéal pour vous !

 

Sac de trekking et sac de randonnée : quelles différences ?

 

Si vous envisagez de réaliser une randonnée de plusieurs jours pour la première efois, vous serez peut-être tenté(e) de partir avec votre sac de randonnée à la journée. Pourtant, cet option est rarement un bon choix car il existe des différences importantes entre un sac de randonnée et un sac de trekking.

 

1 – Le volume

 

Les sacs de trekking sont généralement plus volumineux que les sacs de randonnée car ce type de séjour demande davantage de matériel. Pour entreprendre le tour du Mont-Blanc en 7 jours vous aurez besoin d’une quantité minimale d’affaires et de matériel !

En effet, pour une randonnée à la journée, un sac d’une contenance comprise entre 20 litres et 50 litres est suffisant, selon le type de randonnée que vous faites et la saison à laquelle vous la réalisez.

Pour plusieurs jours, vous aurez besoin d’un sac d’un volume compris entre 50 et 80 litres, selon votre mode d’hébergement.

 

Le confort de portage

 

Sur une journée, on peut s’offrir le luxe de partir avec un sac léger qui n’offre pas un grand confort de portage. En revanche, le confort d’un sac de trek est un critère essentiel. Il va déterminer le bon déroulement de votre séjour.

Nous recommandons donc d’éviter d’utiliser votre sac de randonnée pour un trek et de vous équiper d’un sac adapté aux randonnées itinérantes et doté d’un dos conçu pour la randonnée itinérante.

 

Le poids

 

Pour choisir un sac pour une randonnée de plusieurs jours, il est nécessaire de prendre en compte le poids du sac lui-même. En effet, certains sacs, solides et confortables peuvent peser 2 kilos, voire plus, à vide !

Heureusement, les sacs de randonnée itinérante ne sont plus aussi volumineux et lourds qu’auparavant. Toutefois, veillez à vérifier le poids du sac que vous envisagez d’acheter, surtout si vous le faites en ligne.

Attention : un sac de trekking demeure plus lourd qu’un sac de randonnée à la journée. Afin de vous habiter à cette charge, commencez par réaliser des randonnées à la journée avec ce sac.

 

Les critères à prendre en compte pour bien choisir un sac de trekking

 

Vous connaissez désormais les différences entre sacs de randonnée et sac de trekking. Il est temps de choisir votre sac de trekking pour votre prochaine aventure en montagne.

Le choix d’un bon sac pour le trekking est crucial, c’est presque aussi important que de choisir les bonnes chaussures ! Le volume et le confort joueront un rôle important sur votre fatigue et vous éviteront aussi des douleurs aux épaules, au dos et aux articulations.

Sans plus attendre, voici tout ce que vous devez savoir sur les critères de choix du sac de trek idéal.

 

Sac de trekking avec des attaches extérieures

 

Le confort d’un sac de trekking

 

Avant toute chose, gardez une chose à l’esprit : votre sac de trekking ne sera jamais un supplément de confort. Même si les fabricants et les marques rivalisent d’argument pour vanter le fait que leurs sacs de trekking sont agréables à porter, nous parlons ici de transporter une charge de plusieurs kilos pendant plusieurs jours.

Les sacs à dos pour le trekking sont d’abord pour conçus pour ne pas provoquer de douleurs tout en étant portés pendant plusieurs heures, pendant plusieurs jours.

Pour choisir le sac de trekking qui vous correspond au mieux, regardez bien :

  • l’épaisseur de la mousse des bretelles : celles-ci doivent absorber les chocs et être assez larges pour ne pas cisailler les épaules.
  • l’ossature qui constitue le dos du sac de randonnée : elle garantit le maintien de la charge et contribue à bien la répartir sur le dos. Une armature trop légère peut provoquer des douleurs dans le bas du dos.
  • l’adaptation morphologique : des renforts aux épaules et au niveau de la ceinture permettent de bien répartir le poids.
  • la présence et le nombre de sangles de réglage : les sangles de réglages sont essentielles pour adapter le sac à votre dos au niveau des épaules, des aisselles et du bassin.
  • la ceinture lombaire : une ceinture épaisse est un élément important pour le confort de portage. Si elle suit les mouvements de votre bassin pendant la marche, votre dos et vos jambes seront grandement soulagés.

 

Essayez votre sac de trekking avant de l’acheter

 

Nous vous conseillons vivement d’essayer les sacs de trekking pour vous assurer qu’ils correspondent à votre morphologie. Les fabricants proposent des innovations qui limitent au maximum les douleurs, en épousant les formes du corps mais le sac doit parfaitement s’adapter à votre dos. Vous évitez ainsi les courbatures en fin de journée ou de séjour.

Si vous le pouvez, remplissez votre sac avec des lests pour l’essayer avec un poids similaire à celui que vous porterez en randonnée.

 

Commen choisir le volume d’un sac de trekking ?

 

Déterminez le type de trek que vous envisagez de faire

 

Partez-vous pour un trek en autonomie ou un trek en refuge ?

Si nous vous posons la question, c’est que le volume du sac que vous allez choisir va dépendre des conditions de votre trek et en particulier :

  • le nombre de jours de marche
  • la saison ou le climat
  • l’intervalle des ravitaillements
  • votre mode d’hébergement
  • votre tolérance à l’inconfort

 

Ces éléments vont influer sur la contenance idéale de votre sac de trekking. En fonction de ces critères, vous pourrez déterminer le volume dont vous avez besoin.

Par exemple, pour un trek d’une semaine en été et durant lequel vous dormirez en refuge, un sac de 50 ou 60 litres devrait convenir.

Pour un trek en autonomie totale pendant lequel vous vous ravitaillez tous les trois jours en moyenne, vous devrez sans doute vous orienter vers un sac d’un volume de 60 à 70 litres.

Attention : vous n’avez pas nécessairement besoin de pouvoir tout mettre à l’intérieur du sac ! En effet, votre tente et votre duvet peuvent très bien être accrochés à l’extérieur de votre sac à dos. Dans ce cas, vérifiez bien qu’il est possible d’y attacher du matériel et que le sac est muni de sangles ou, au moins, de passants permettant d’en glisser.

 

Sac de trekking de 50L

 

Un sac de trekking pratique est un sac bien compartimenté

 

Pour qu’un sac de trekking soit pratique à utiliser, il doit être bien compartimenté. S’il n’est constitué que d’une seule grande poche principale, vous devrez sortir tout votre équipement et vos vêtements pour trouver ce que vous voulez.

Et on vous assure que vous ne voulez pas vous retrouver sous la pluie à chercher votre veste, restée au fond du sac depuis le matin !

Les compartiments d’un sac de trekking servent à ordonner vos affaires par type de besoins. Plus un sac de trekking est compartimenté, plus il est pratique à utiliser.

La configuration idéale est :

  • une poche principale
  • des rangements latéraux pour y glisser les gourdes, par exemple.
  • une poche supérieure pour y ranger la boussole et la carte de randonnée, ou tout ce qui vous semble utile.
  • un rangement de fond de sac pour y glisser une doudoune et éventuellement le matériel de bivouac, qui ne vous sert qu’à la fin de la journée.

Si l’agencement des séparations des sacs de trek ne correspond pas à vos besoins, vous pouvez compartimenter votre sac vous-même en achetant des poches de rangements.

Elles permettent d’ordonner efficacement vos affaires, selon vos besoins et votre utilisation.

 

La solidité du sac

 

Si vous n’avez pas envie que votre sac se déchire sur le premier caillou auquel vous vous accrochez, en choisir un solide est essentiel ! Le type de matériaux qui composent le sac de trekking jour un rôle crucial :

  • une toile épaisse

Gage de solidité mais malheureusement aussi de poids, choisir un sac de trekking avec une toile épaisse est un incontournable. Vous pouvez privilégier les sacs à toiles anti-déchirures en nylon ou en mesh, qui sont plus légers mais plus chers.

  • des coutures soudées

Un sac de trekking avec des coutures soudées vous assure la solidité de ces parties très sollicitées. En effet, à force de manipuler le sac durant vos séjours, les coutures représentent une zone fragile. Optimisez l’achat de votre sac de randonnée itinérante en choisissant des coutures robustes.

 

Entretenez votre sac de trekking

 

Vous aurez beau choisir le sac le plus technique et performant, il ne fera pas long feu sans un bon entretien :

  • nettoyez votre sac après chaque sortie.
  • réparezle (dans la mesure du possible) rapidement pour éviter que trous et déchirures s’agrandissent.
  • protégez-le du soleil, de la pluie et de la poussière durant vos randonnées, grâce à une housse imperméable.

 

Protéger son sac de trekking avec une housse

 

Résumé des critères pour bien choisir un sac de trek

 

Le choix d’un sac pour le trekking est aussi important que de bien le remplir.

Privilégier l’essentiel ! Vous aurez ainsi plus de faciliter pour vous mouvoir et supporter les jours de marche. Dans cette optique, vous pouvez également opter pour des bâtons de randonnée, excellent moyen de soulager les jambes et les articulations.

 

Petit récap’ des critères principaux intervenant dans le choix d’un bon sac de trekking :

1. Le confort

Un sac de trekking se porte sur le dos durant plusieurs journées de randonnée. Choisissez un sac confortable, optimisé et adapté à vos besoins et éventuelles problématiques (articulation, dos, fatigue…).

2. Le volume

Ni trop ni trop peu !

Si vous effectuez le même type de trek régulièrement, choisissez un sac dont le volume correspond à vos besoins en termes de place.

A l’inverse, si vous changez souvent, prenez un sac de trekking avec un volume moindre mais auquel vous pouvez ajouter des extensions.

3. Les séparations

Les séparations dans un sac de randonnée itinérante dépendent également du type de trek : compartiment pour le matériel de bivouac, poches latérales extérieures ou encore espace supplémentaire au-dessus du sac.

4. La solidité

A investir dans un sac de trekking, autant privilégier une toile et des coutures solides. Cela vous évitera de devoir le remplacer trop souvent.

Egalement, prenez soin de votre sac, vous le conserverez ainsi plus longtemps.

 

Il ne vous reste plus qu’à foncer acheter votre sac de trekking et partir à l’aventure !

0 commentaires

D’autres articles qui peuvent vous intéresser