Sébastien et Pierrick sont les deux guides de notre agence Watse Trekking Mont Blanc. Le premier, originaire des Vosges, est tombé amoureux de la région et bouclera bientôt son 100ème Tour du Mont Blanc ! Le second est originaire d’un petit village de Haute-Savoie situé au pied du Mont Blanc et accompagne les marcheurs sur les sentiers du monde entier (Népal, Pérou, Cap-Vert, Norvège, Roumanie …).

De la mi-juin à la mi-septembre, ce sont eux qui organisent et accompagnent sur les chemins du Tour du Mont Blanc les randonneurs qui font appel à nous. Si vous faites le choix de faire un trek en Pays du Mont Blanc entièrement sur-mesure, ce sont également eux qui imagineront votre itinéraire.

Dans cet article, Pierrick et Sébastien répondent à 10 questions que l’on nous pose souvent à propos du Tour du Mont Blanc .

 

Combien de temps faut-il pour faire le Tour du Mont Blanc ?

 

Sébastien :

Le Tour du Mont Blanc est un trek en boucle qui comprend 10 ou 11 étapes dans sa totalité, selon l’itinéraire choisi. Quand nous avons conçu notre Tour du Mont Blanc intégral, nous avons fait le choix de le programmer sur 11 jours afin de prendre le temps, de ne faire l’impasse sur aucune chose et pour offrir un séjour dépaysant.

 

Peut-on faire le Tour du Mont Blanc en 7 jours ?

 

Pierrick :

Il est tout à fait possible de réaliser le Tour du Mont Blanc en 7 jours si vous disposez de moins de temps. Nous proposons par exemple un Tour du Mont Blanc par la Haute Route, plus alpin et sauvage que la boucle classique et qui se réalise en sept jours. C’est un itinéraire fantastique qui traverse des glaciers !

Pour celles et ceux qui souhaitent réaliser un trek moins montagnard, nous allons très bientôt créer un Tour du Mont Blanc en 7 jours qui comprend un transfert en bus et qui passe par notre sélection des plus beaux spots et des plus belles étapes. Ce sera un condensé du meilleur du Tour du Mont Blanc en 7 jours.

 

Le Tour du Mont Blanc est-il un trek difficile ?

 

P :

Parmi les itinéraires de trekking, le Tour du Mont Blanc n’est pas un circuit particulièrement difficile car il ne comprend pas de passage technique sur le sentier et les dénivelés quotidiens ne sont pas insurmontables. De plus, les sentiers sont bien balisés et pour la plupart du temps roulants, même si certains passages sont raides ou rocailleurs. Enfin, nous restons à des altitudes modestes où il n’y a aucun risque lié au manque d’oxygène, contrairement à d’autres itinéraires plus élevés. Nous avons l’habitude de dire que le Tour du Mont Blanc est d’un niveau moyen.

S :

Effectivement, le Tour du Mont Blanc est un trek accessible à de nombreux marcheurs, même ceux qui n’ont pas de grande expérience du trekking. Cependant, nous voulons rappeler qu’il s’agit d’une randonnée de plusieurs jours en milieu montagnard. Le Tour du Mont Blanc est tout de même une très belle randonnée d’environ 170 kilomètres et de 10 000 mètres de dénivelé ! Nous conseillons donc de ne l’entreprendre que si vous êtes en bonne santé physique. Egalement il n’existe pas “UN” Tour du Mont Blanc mais de multiples. C’est donc important de faire confiance à des professionnels afin qu’ils vous dirigent vers l’itinéraire le plus adapté à votre niveau. Chez Watse, par exemple, nous avons conçu un trek de 4 jours qui convient très bien aux familles ou aux personnes qui souhaitent découvrir l’itinérance.

 

Quelle est la meilleure période pour faire le Tour du Mont Blanc ?

 

S :

La meilleure saison pour faire le Tour du Mont Blanc va de mi-juin à mi-septembre. C’est la période d’ouverture des refuges. A partir du 15 juin, les journées sont longues et le temps est parfait pour faire de la randonnée. La floraison est intense en Pays du Mont Blanc. La fin du mois de juin est la période que je conseille aux amoureux de nature ! Toutefois, la présence  de neige tardive peut rendre délicate la traversée de certains passages de l’itinéraire, comme la Fenêtre d’Arpette ou le Col des Fours, par exemple.

De mi-juillet à mi-août, le Tour du Mont Blanc est plus fréquenté. C’est pour cela que nous prenons autant que possible des variantes peu connues du grand public et que nous partons à des heures différentes de celles des autres groupes. Nous avons également décidé, guidé par notre expérience de réaliser nos Tour du Mont Blanc dans le sens anti-horaire : selon nous, les difficultés sont mieux abordées et de plus, nous croisons les groupes, nous ne les suivons pas !

À la fin août et jusqu’à la mi-septembre, la météo est toujours très bonne pour faire le Tour du Mont Blanc et l’itinéraire est nettement moins fréquenté. L’ambiance est plus calme et parfaite pour un TMB flâneur.

 

tour du mont blanc avec guide sur mesure

Ambiance automnale en Pays du Mont Blanc

 

Peut-on bivouaquer sur l’itinéraire du TMB ?

 

P :

C’est une question qui revient souvent de la part des personnes qui font appel à nous pour organiser leur Tour du Mont Blanc en liberté. Le bivouac est très réglementé dans les trois pays que traversent l’itinéraire du Tour du Mont Blanc. En France, il est toléré à condition de se trouver à plus d’une heure de tout accès motorisé. La tente ne peut pas être montée avant 19 heures et doit être démontée à 7 heures. En Val d’Aoste, du côté italien, on ne peut bivouaquer qu’au-dessus de 2500 mètres, ce qui nécessite de bien programmer ses étapes et de disposer d’un matériel adéquat. En Suisse, le bivouac est interdit. Soit vous devrez dormir en refuge, soit vous devrez vous arrêter dans un camping gardé.

Tour du Mont Blanc - bivouac

Un bivouac qui tutoie les sommets

 

Pourquoi passer par une agence de trekking pour faire le Tour du Mont Blanc ?

 

P :

Vous n’êtes pas du tout obligé de passer par une agence de trekking pour faire le Tour du Mont Blanc. C’est un trek que vous pouvez très bien organiser et réaliser par vos propres moyens.

Il y a cependant plusieurs intérêts à entreprendre le TMB avec un guide selon moi. Tout d’abord, l’agence se charge d’une grande partie logistique et organisationnelle : réservation des refuges, transferts de bagages à chaque étape, préparation des pique-niques, etc. De plus, vous partez en compagnie d’un guide accompagnateur en montagne diplômé et expérimenté qui assure votre sécurité et qui connaît parfaitement le chemin pour éviter de vous perdre et vous ouvrir les portes de la découverte. C’est aussi une personne qui connaît l’histoire, les traditions, la faune et la flore de la région. Il sera donc un compagnon de voyage intéressant. Plus qu’un compagnon, c’est un coordinateur car son rôle est de mettre à l’aise chaque membre du groupe qu’il guide et d’y favoriser la partage et la rencontre. Enfin une agence de trekking comme Watse, uniquement composée de guides de trek saura vous conseiller sur l’itinéraire idéal en fonction de votre niveau et de vos envies.

 

Comment peut-on se rendre au départ du Tour du Mont Blanc ?

 

S :

Il y a plusieurs départs possibles selon l’itinéraire chois mais Chamonix reste la ville de départ la plus fréquente. Pour vous rendre à Chamonix, ville de départ proche des Houches, vous pouvez opter pour le train, le bus, la voiture ou l’avion.

En train, il vous suffit de vous prendre un billet pour la gare de Chamonix Mont Blanc. En voiture, vous pouvez vous garer au parking du télécabine de la Flégère, au parking de votre hôtel s’il l’autorise ou sur l’un des parkings gardés de la ville. Flixbus et Ouibus desservent également Chamonix et proposent notamment des trajets directs depuis Paris et plusieurs villes de France. Enfin, vous pouvez venir en avion en atterrissant à l’aéroport de Genève ou à celui de Chambéry, tous deux situés à 90 kilomètres de Chamonix.

 

Avec quels documents peut-on préparer le Tour du Mont Blanc ?

 

S :

Pour préparer votre Tour du Mont Blanc, nous vous conseillons de vous procurer le topo-guide du Tour du Mont Blanc de la FFR. Il détaille de façon très précise l’ensemble de l’itinéraire et rassemble toutes les informations pratiques nécessaires. Vous pourrez également en apprendre un peu plus sur l’histoire et les traditions du Pays du Mont Blanc.

Topo Guide du Tour du Mont Blanc

Le topo-guide du Tour du Mont Blanc

Ces deux cartes TOP 25 vous aideront à visualiser chaque détail de l’itinéraire du Tour du Mont Blanc :

Vous pouvez également visualiser les sentiers du Tour du Mont Blanc et ses variantes sur le site internet de l’IGN, Geoportail.fr.

P :

Si vous organisez votre Tour du Mont Blanc en liberté avec notre agence, nous vous fournissons les cartes avec votre itinéraire tracé et le topo-guide commenté pour chacune de vos étapes. Nous fournissons également un road-book détaillé de votre itinéraire décrivant deux options pour chaque journée de marche (une facile et une plus difficile) que nous élaborons sur la base de vos envies et de notre dialogue en amont de la préparation.

 

Peut-on faire le Tour du Mont Blanc avec des enfants ?

 

S :

Il est envisageable de réaliser le Tour du Mont Blanc avec des enfants, même s’il faut garder à l’esprit qu’un trek de cette envergure nécessite un encadrement spécifique en-deçà d’un certain âge. C’est pour cette raison que nous ne proposons l’accompagnement sur le TMB avec des enfants que dans le cadre d’un TMB sur-mesure.

En ce qui concerne l’âge minimum, nous déconseillons fortement de partir avec des enfants de moins de 10 ans. C’est à cet âge-là que les capacités motrices et l’endurance musculaire sont suffisamment développés pour faire un Tour du Mont Blanc. Les enfants doivent avoir une première expérience de la randonnée en montagne. De plus, il faudra prévoir des étapes et des hébergements adaptés.

 

Qu’est-ce que la Haute Route ?

 

P :

La Haute Route est un itinéraire original qui fait le Tour du Mont Blanc par des chemins plus alpins et sauvages que la voie classique. C’est notre chouchou, fruit de notre grande connaissance de ce massif ! Il ne fait pas que faire le tour du massif du Mont Blanc puisqu’on y passe et on y traverse des glaciers ! Le Tour du mont Blanc par la haute route passe par des cols d’envergure et permet de passer des nuits dans des refuges de montagne à l’ambiance unique. Les vues que cette voie offre sur le Mont Blanc sont inoubliables.

Il n’y pas un seul itinéraire de la Haute Route mais plusieurs. Enfin le Tour du Mont Blanc par la Haute route est à ne pas confondre avec la Haute Route, un autre itinéraire de trekking entre Chamonix et Zermatt, deux hauts lieux de l’alpinisme.

 

Tour-du-Mont-Blanc-Haute-Route

Coucher de soleil sur la Haute Route

 


Nous espérons que cet entretien avec Pierrick et Sébastien vous aura apporter les réponses aux questions sur le Tour du Mont Blanc que vous pouviez avoir ! Si des interrogations persistent dans votre esprit, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici. Nous serons ravis d’échanger avec vous !