Trekking en Roumanie - Parc Apuseni

Trekking accompagné en Roumanie dans le parc naturel d'Apuseni

Randonnées sauvages et thermalisme

Séjour dit « en étoile », c’est à dire en étant hébergé dans le même gite depuis lequel votre guide vous emmène randonner par les plus beaux itinéraires du parc naturel d’Apuseni et de la montagne de Padis. Face aux Carpates, vos belvédères vous permettent de les contempler par-delà la Transylvanie à vos pieds.

8j (6-7h / j)

Durée moyenne

m / jour

Dénivelé + moyen

m / jour

Dénivelé – moyen

Moyen

Difficulté technique

Moyen facile

Difficulté physique

Gite

Hébérgement

Pas de portage sac

Retour au gite tous les soirs!

12 maxi

Taille du groupe

Toute l'année (à partir de 3 randonneurs)

Départ

En étoile depuis le gite

Départ-arrivée

Les + du circuit

  • Séjour en « étoile »
  • Découverte d’autres cultures montagnardes

A partir de 715€ / personne

Tarif

Trekking face aux Carpates!

Vaste plaine lovée dans les Carpates, la Transylvanie est souvent nimbée de brouillard (mer de nuages depuis vos points de vue) et a contribué (avec loups et ours des Carpates) à l’émergence de quantité de légendes, notamment sur Vlad Tepes (conte de Dracula), que pourront vous conter nombre de roumains car ses derniers sont pour la plupart francophones et tous très avenants et accueillants, facilitant ainsi discussions et connaissances de leur beau pays où sont concentrés châteaux et atouts naturels, comme le Danube et son delta sur la mer Noire (reconnu par l’Unesco réserve mondiale de la biosphère) ou ses stations de ski.

D’un belvédère à l’autre, ces randonnées sauvages sont des traversées champêtres et forestières parcourant de nombreux alpages, sources, gorges, grottes immenses (jusqu’à 300m de hauteur sous plafond !), rivières et cascades souterraines mais aussi glaciers souterrains. 
Ponctuées de rencontres hors du temps, ces randonnées dans le monde rural roumain nous plongent dans une vie paysanne baignée de traditions, jusqu’aux superbes habits de la région (aurifère) d’Apuseni.

Capitale
La capitale de la Roumanie est Bucarest. Vous ne la verrez malheureusement pas durant ce séjour car Bucarest est au sud-est de la Roumanie alors que le parc naturel d’Apuseni est au nord-ouest, à la frontière Hongroise, près de la ville roumaine d’Oradéa.

La traite manuelle des vaches, les bergers nomades, les tisserands, les labours à cheval, la maréchalerie ou le fauchage manuel du foin sont toujours très populaires dans les bucoliques fermes isolées et villages roumains, où la peinture d’icônes sur verre côtoie celle des œufs. Activités qui contrastent agréablement avec les métiers du 21e siècle.

Religion
La plupart des Roumains sont orthodoxes, peu sont catholiques et rares sont les protestants. Depuis la chute du communisme, l’église orthodoxe est revenue pleinement. Les fêtes religieuses sont très populaires et énormément de nouvelles églises ont été construites dans toute la Roumanie pour accueillir les fidèles. Malgré des coûts vraiment onéreux, les baptêmes, mariages et enterrements sont des cérémonies que guère de roumains enfreignent. Les coutumes sont vives et le jeune très pratiqué.

Les roumains

Peuple heureux et joyeux, saluant dans les campagnes chaque personne aperçue, même étrangère ! Ils sont toujours prets à recevoir et à faire la fête. 
Invité dans une famille roumaine, vous constaterez avec surprise que vous êtes à l’honneur ou au moins le centre d’attention. On vous servira certainement un verre de « palinca » et un copieux repas à n’importe quel moment de la journée. Si vous ne voulez pas (plus) boire, ou que la nourriture servie est trop abondante tandis que votre hôte insiste, il s’agit d’une proposition traditionnelle exprimant amitié et politesse. Un refus courtois sera accepté. 

Aimables, accessibles et passionnés, il n’est pas difficile de converser avec les Roumains. Les plus âgés parlent politique et histoire de la Roumanie, engageant fréquemment d’authentiques palabres.
L’actualité et le sport sont très populaires et intéressent tout le monde. On vous parlera probablement de Ceausescu et du communisme. Quantité de roumains auront des histoires étonnantes à vous raconter.

Soyez sûr de pouvoir rester quelques heures, parlez avec tout le monde et délectez-vous autant que vous pouvez !

Les roms

14 millions de Roms dans le monde, dont 10 en Europe pour 619 000 vivant en Roumanie (à peine 3% de la population du pays) selon le dernier recensement officiel de 2011.  

Venus d’Inde les roms sont arrivés en Roumanie vers 1300, après avoir traversé durant des siècles, l’Asie centrale et l’actuelle Turquie. Voulant rester nomades, ils sont disséminés aujourd’hui en Europe et sont appelés tziganes, manouches, romanichels, bohémiens ou gitans selon les régions que ce peuple parcoure. Avec les siècles, ils ont épousé toutes les religions qu’ils ont cotoyé, les nourrissant d’indouisme. 

Les roumains non Rom descendent depuis l’Antiquité des populations Daces, Gètes, Thraces, Illyres et Dalmates d’Europe de l’Est et ont été romanisées du Ier au VIe s.

Les origines géographiques sont donc très différentes et il convient de ne pas tout confondre si on veut comprendre un peu la Roumanie, constituée de ces deux peuples différents.

Les roms et les roumains non roms (97% de la population nationale) ont comme seule similitude la phonétique du terme « rom », proche du mot roumain « om » (signifiant « homme »), mais sans aucun lien étymologique entre eux car avant l’arrivée des Roms, les roumains (ne connaissant donc pas cette ethnie indoue) utilisaient déjà le mot « om » désignant « être humain ».
Les langues initiales constituant le romani actuel (language Rom) sont originaires du nord-ouest du sous-continent indien. Rom, en romani, signifie « homme accompli et marié au sein de la communauté ».

Les langues roumaines et romani utilisent donc deux mots qui, s’ils se ressemblent, ont des significations différentes.

Le programme

Accueil aéroport et visite d’Oradéa

  • Transfert de 3 heures en véhicule privé jusqu’à Oradéa en Roumanie.
  • Visite d’Oradéa, nuit en gîte.

Soins thermaux – Transfert Padis

Soins thermaux le matin puis transfert en montagne l’après-midi à Padis.

Poïana Ponor – Forteresse de Ponor

->Randonnée

arrow-up500m arrow-down1450m

clock125 5-6h       point37km

Glacier Focul Viu – Cheile Galbenei

->Randonnée

arrow-up900m arrow-down11000m

clock125 8-9h       point318km

Catunul – Casa de Pietra

->Randonnée

arrow-up300m arrow-down1300m

clock125 6-7h       point316km

Amphitéatre Boga – Caverne Sura Boghii

->Randonnée

arrow-up300m arrow-down13000m

clock125 6h       point314km

Transfert à 10km d’Oradéa, soirée thermale. Nuit à l’hôtel ou en chambre d’hôte (plus traditionnelle) selon votre préférence.

Thermes

Thermes, jacuzzi, sauna toute la journée et quartier libre à Oradéa

 

Transfert

Transfert par taxi à l’aéroport de Budapest (Hongrie).

 

Informations pratiques pour les treks en Roumanie

Accès au point de départ et rendez-vous

Accès
C’est donc en capitale Hongroise – Budapest – que nous atterrirons car le transfert par taxi jusqu’à votre chalet est deux fois plus court (3 heures) que par la capitale Roumaine (6 heures).

Rendez-vous et dispersion du groupe : en Hongrie, à l’aéroport de Budapest

Formalités administratives

Documents nécessaires

  • carte nationale d’identité en cours de validité suffisante pour la durée du séjourpour les ressortissants européens. Plus d’infos : partir en Hongrie, voyager en Roumanie
  • nous fournir une attestation d’assistance rapatriement si vous ne vous assurez pas par notre intermédiaire,
  • Déclarer votre présence en Roumanie auprès des autorités françaises en remplissant le formulaire en ligne par ce lien :pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html et nous faire suivre l’impression d’écran de cette déclaration.
Décalage horaire

Aucun en Hongrie mais une heure de plus en Roumanie. Les deux pays ont le même système de changement d’heure que la France, aux mêmes dates.

Compris / Non compris
Compris : Tous les transferts terrestres en Hongrie et en Roumanie, la pension complète en Roumanie en chambre de 2 à 4 lits avec salle de bain individuelle, les thermes (2 demi-journées + 1 journée), 4 jours de randonnées, le guide durant les 8 jours.
Non compris : Les transferts à/depuis l’aéroport français, le vol international, les taxis/bus à Budapest si vous voulez la visiter, l’assurance annulation, les en-cas, les repas en Hongrie, les boissons et dépenses personnelles ainsi que tout ce qui n’est pas indiqué dans « Compris« .
Equipements à prévoir

La tête:
Un chapeau à large rebords, lunettes de soleil, un bandeau protégeant front et oreilles.

Les mains:
2 paires de gants ou mitaines.

Le corps:

Un tee-shirt évacuant la transpiration combiné à une polaire fine plus une veste type Gore Tex sont l’idéal. Plusieurs couches de vêtements valent mieux qu’une grosse, mais n’interposez pas de coton (conservant l’humidité) dans des couches suivant une logique d’évacuation de l’humidité car ce même coton annulerait la fonction des autres couches… Selon la saison, les sous-vêtements auront des manches longues, prenez également un gilet en duvet pour les pauses (car non respirant).

Les jambes:

Pantalon de randonnée ou survêtement ainsi qu’un en Gore-Tex car le ruissellement sur votre veste arrive inévitablement à l’entre jambe. Si vous n’avez pas de Gore-Tex, prenez un poncho et des guêtres. Des caleçons type « boxer » évitent les échauffements.

Les pieds:

Les chaussettes de randonnée sont plus amortissantes, évacuent mieux la transpiration et tiennent plus chaud que des chaussettes de tennis. Elles durent bien plus longtemps aussi! Des chaussures de randonnée montantes en cuir ou en Gore-Tex à semelles semie-rigides type Vibram sont nécessaires en montagne sur terrain gras, sur névé ou pierrier.

Le sac à dos:
Un sac à dos ayant un volume de 35 à 40 litres avec larges bretelles et sangle ventrale.

Dans votre sac à dos:

Vos affaires de la journée (appareil photo, crème solaire, pique nique, pull et équipement de pluie, gourde…).

Une paire de bâtons de randonnée (télescopiques) est conseillée.

Ne pas oublier :
Une lampe frontale pour un confort personnalisé dans les grottes (facultatives), des couverts et un Tupperware pour les pique-niques.

Assurance annulation
L’achat d’une assurance annulation pour un séjour de randonnée dans les Alpes coûte 4,5% du montant du séjour par personne. Il faut donc rajouter cette somme au prix de chaque séjour acheté. Pour plus d’informations lire la page assurances annulation
Comment réserver

Pour réserver vous devez :

  • Nous contacter par téléphone ou mail pour vérifier que vos dates ont un départ de prévu
  • Cliquer sur un des liens « réserver ce trek »
  • Choisissez votre moyen de paiement (chèque, virement bancaire, CB)
  • Régler 30 % d’arrhes ou le solde de votre séjours
  • Imprimer pour remplir, signer et nous renvoyer le contrat joint dans le mail de confirmation de votre commande.

Plusieurs moyens de paiement sont possibles :

1) Par chèque bancaire : à mettre à l’ordre de TREKKING MONT BLANC et à envoyer à TREKKING MONT BLANC 431, route du col de Joux Plane Hameau Mévoutier 74340 Samoëns – Haute Savoie – France. La réservation de votre séjour ne sera effective que lorsque 30% du montant sera crédité sur le compte de TREKKING MONT BLANC.

2) Par chèques vacances :

3) Par virement : Notre RIB sera indiqué dans le mail de confirmation de commande

4) Par carte bancaire : votre facture sera sur votre compte en ligne dès confirmation du paiement de votre séjour par la banque.

Une question?

Consultez la rubrique questions fréquentes

Ici!

Contactez-nous

Précisions, disponibilités, suggestions..

Ici!

Réserver ce trek

Départ toute l’année

Ici!

Pin It on Pinterest