Devinettes de montagne

CULTURE ET TRADITIONS,

un peu de recherche sur internet,

Un peu de culture montagnarde en passant par le tour du Mont Blanc

Avec un peu de recherche sur internet, vous trouverez des réponses à ces quelques questions qui sont en rapport direct avec votre tour du mont blanc ainsi que le milieu de la montagne en général, ici ou ailleurs.

AIGLE ROYAL: A quel étagement de végétation un couple d’aigles royaux  va-t-il construire son aire?  Et pourquoi?

LE GYPAETE BARBU: ce vautour, magique et majestueux, affiche la plus grande envergure des oiseaux de montagne dans les Alpes, mais qui est-il vraiment? 

Trouvez 3 caractéristiques définissant ce bel oiseau ainsi que l’organisation de sa  réintroduction  en Haute Savoie?

CINCLE PLONGEUR : pas besoin d’une ceinture de plomb pour chercher sa nourriture, mais comment fait-il?

MARMOTTE : se réveille-t-elle pendant la longue période hivernale? Si oui pour quelles raisons? Manger? Sortir pour jauger l’évolution de la saison?…etc. Son poids varie entre l’automne et le printemps : dans quelles proportions ? 

MARMOTTE BIS : émet-elle un cri ou un sifflement? Dans les magasins de souvenirs il vous sera possible  d’être interpellés par une petite peluche (quel honneur !) mais dans la réalité ce comportement est bien différent…. En quoi sert-il les marmottes ? En quoi nous est-il utile, notamment pour la photo animalière mais aussi pour la simple observation ?

CAPRA IBEX: ses spécificités les plus remarquables?

RUPICAPRA RUPICAPRA: sportif de haut niveau il donne le tournis aux traileurs…. mais pourquoi ? 

ETAGNE: peut-on la trouver en Dordogne? 

LE POISSONNEUR DES LILAS : dans les zones de mégaphorbiaie poussent une plante dont Milord et Monseigneur de Gris raffolent, mais d’après son titre quel est donc ce mystérieux « personnage »? 

PROTECTION ET NEZ BOUCHE : Incroyable nature, quelle technique est employée par le Pic Noir et le Geai des Chênes pour se déparasiter? Pour l’homme, une chanson : il faut que tu respires….. Mais quoi ? Pour se déboucher les narines….en montagne, pas besoin de produits    provenant de la pharmacopée chimique… ??? 

INDICATEUR D’UNE EAU DE BONNE QUALITE : il existe en montagne des larves nous informant de la qualité de l’eau, les salmonidés en raffolent…. Deux exemples?

GRASSETTE ALPINE  : cette plante est capable de piéger de tous petits insectes afin d’apporter un complément à son régime alimentaire. Utilisée par l’homme, elle revêtira un rôle très spécifique pour la préparation d’un met culinaire…. De quelle bonne spécialité s’agit-il?

PIN CEMBRO DES FALAISES ou EPICEA DES PAROIS : quelle sera la nature de sa présence dans ce type de milieu. Un responsable???? Possible…. ???? 

QUELQUES EXPRESSIONS EN PATOIS:

« ARRETE DE FOLLAYER MON BAMBOUE VA FALLOIR ALLER RISER LES BILLONS,  ET PIS QUAND T’AURAS UN MOMENT T IRAS REMETTRE LE BABU DANS LE CORTIS FOIX DE DIEU….. »

« LA MEILLEURE SOLUTION C EST DRE DANS L PENTU COFFIE, CA TE FERAS LES PIAUTES, MEME SI C EST TOUT PITE Y RESTE D’LA PEUFE T’AURAS QU’A PRENDRE LE PIOCHON AU LIEU DE PIOULER. »

HABITAT ET CONSTRUCTIONS:

Lors de notre tour du Mont Blanc nous aurons, à de nombreuses reprises la possibilité de découvrir l’architecture locale. 

Dans le Valais Suisse, le Val d ‘Aoste, le Val Montjoie, la vallée de Chamonix, la vallée des Chapieux  (Haute Tarentaise), nous observerons aussi des convergences dans les traditions et la façon de vivre. Avant que le tour du Mont Blanc n’ait une « unité touristique », bien des générations ont en effet foulé les cols avec ou sans mulets, contrebandiers ou commerçants, villageois, bergers et alpagistes, structurant un art de vivre et une atmosphère commune par-delà les montagnes.  Nous aurons la chance de partager et de ressentir un peu de cette culture tout au long du chemin.

MICHES ET MAZOTS : Quelles peuvent être les différences entre les deux?

UN RACCARD : s’agit-il d’un animal, d’un arbre, d’un plat, d’un lieu?…etc. Où l’emploie-t-on?

TRADITIONS :

ARTEMISIA GENIPI OU GENTIANE JAUNE?  Quand on commence à « pécloter  » un peu, quand on a le ventre brassé, quel serait le meilleur médicament naturel pour « rebioller » un coup. Deux modes de fabrications ont cours pour ces préparations traditionnelles…. A vous de trouver !

LE BEAUFORT : Lors de notre tour il nous sera possible d’acheter un petit morceau de beaufort chez Bernard (Ville des Glaciers) pour l’apéritif du soir ou pour mettre dans les bagages afin de le faire déguster à vos amis. Mais avez-vous déjà vu une meule de Beaufort en taille réelle? Celle-ci peut peser de 40 à 50 kgs. Combien faut-il de litres de lait pour la fabriquer? 

REBLOCHON: délicieux fromage des Aravis dont l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) va jusque la vallée de Samoëns, connu pour entrer dans la préparation de la tartiflette. D’où vient l’origine de son nom? 

LA BOERNE: à quoi cela pourrait bien servir…. Il va falloir faire travailler vos méninges, mais attention à ne pas les faire trop fumer!

MATAFAN, BOUGNETTE et FARCEMENT: quel est le point commun de ces trois spécialités? 

UNE BONNE FONTINA: avec quoi est-elle fabriquée? 

 

Panier

Produits

Pin It on Pinterest

Share This